css gallery
7 artistes trouvés
 
 
 
Retour à la liste

GAD ELMALEH


Gad Elmaleh est né le 19 avril 1971 à Casablanca, au Maroc, « Gad » signifiant « joie » en hébreu. A 17 ans, il quitte le Maroc pour le Canada et travaille à Montréal pour la radio, la télévision et dans les théâtres. Puis, en 1992, il part à Paris où il sera sélectionné pour la classe libre du cours Florent qu’il suit pendant 3 ans. En 1994 - 1995, il écrit son premier one man show « Décalages ». Le public découvre le jeune comédien et lui réserve un triomphe. Il démarre aussi une carrière au cinéma, dans « Salut Cousin », de Merzack Allouache, en 1995. Mais, c’est avec son deuxième spectacle, « La vie normale », mis en scène par Isabelle Nanty, que Gad connaît vraiment le succès, jouant à guichet fermé. Il multiplie alors ses apparitions au cinéma et c’est en 2000 que vient la consécration avec le rôle du séducteur Dov dans « La vérité si je mens ! 2 », l’un des plus gros succès au box-office français de l’année. En 2003, avec le soutien de Merzak Allouache, il transpose à l’écran les aventures de l’un de ses personnages fétiches : « Chouchou ». Le film fait un véritable carton, avec plus de 3,8 millions d’entrées. Il enchaîne avec « Olé », aux côtés de Gérard Depardieu, tient le rôle principal dans « Hors de prix » de Pierre Salvadori aux côtés d’Audrey Tautou et incarne « Pignon » dans « La doublure » de Francis Veber. En 2005 et 2006, il est Maître de Cérémonie pour les 29ème et 30ème Cérémonies des César. En 2006, Gad est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Il connait à nouveau le succès avec le one man show « L’autre, c’est moi », qu’il met lui-même en scène, et part en tournée internationale, jouant à Londres, Miami, New-York, Los Angeles et Montréal, faisant de lui le premier humoriste francophone à faire une tournée aux Etats-Unis. Au printemps 2007, Gad achève l’écriture de son nouveau spectacle « Papa est en haut » qu’il rode pendant un an dans des petites salles intimistes. Il entame ensuite une grosse tournée de 60 dates en province, puis joue à l’Olympia pendant 7 semaines, devant une salle comble. En 2008, il jouera également « Papa est en haut » au Palais des Sports pendant 7 semaines à guichets fermés. Parallèlement, Gad écrit et réalise son premier film COCO (sortie le 18 mars 2009) dans lequel il joue le rôle titre. Coco, milliardaire flamboyant et mégalomane est inspiré d’un des ses personnages sur scène. En mars 2009, Gad réalise un grand rêve : il part pour Los Angeles pour tourner sous la direction de Steven Spielberg dans Tintin, au côté de Daniel Craig et de Jamie Bell. En 2010, Gad rejouera « Papa est en haut » avec une tournée de 70 dates en province et 7 semaines au Palais des Sports du 3 mars au 24 avril 2010.

 
 
Fermer