css gallery
7 artistes trouvés
 
 
 
Retour à la liste

GROUNDATION


Groundation, le groupe américain venant de Californie, est porteur d'un nouveau style musical : le Spiritual Roots Reggae, subtil mélange entre le plus authentique reggae roots et un jazz à la fois cool et halluciné, soulignés par des dubs envoûtants. De Bob Marley à Miles Davis, en passant par Burning Spear et John Coltrane, les influences de Groundation sont autant variées que déterminantes pour l'évolution musicale du groupe. L'aventure Groundation débute en 1996 lors de la rencontre de 3 étudiants brillants, Harrison Stafford, Marcus Urani et Ryan Newman,à l'université de Sonoma (en Californie) qui propose un cursus musical spécialisé en jazz mondialement reconnu (où sont étudiées l'histoire du jazz, la théorie, l'improvisation, la composition, l'orchestration). C'est à l'été 1998 que ces trois musiciens d'expérience fondent Groundation. Des maquettes (dont la cassette qui est à l'origine du troisième album Hebron Gate) et deux cd, aujourd'hui introuvables, sont enregistrés pendant cette période : Tribute to the Roots et Dub at the Roots. De juillet à octobre 1999, c'est Young Tree, le premier album officiel de Groundation qui est composé et enregistré aux studios Walford en Californie. Juste après la sortie de leur premier disque, Harrison Stafford et Kris Dilbeck fonde leur propre label : Young Tree Records Incorpation. En 2000, David Chachere et Kelsey Howard se joignent au groupe ; le premier est un trompettiste de jazz qui vient de San Francisco, le second un jeune tromboniste de North Bay (Californie). Puis de nouveaux membres vont arriver comme le batteur Paul Spinna (qui jouait pour Les Claypool de Primus, l'un des meilleurs bassistes au monde, et aussi pour Will Bernard's Mother Bug). Le second album "Each One Teach One", mixé par Overton Browne dit « The Scientist », sort en 2002 mixé par Overton Browne dit « The Scientist ». 2003 marque le début de la carrière scénique de Groundation, avec quelques dates en Californie et à Hawaii. C'est une année extraordinaire pour le groupe puisque Hebron Gate sort, troisième opus du groupe Californien, qui voit la participation des légendaires The Congos & Don Carlos (Black Uhuru). 2004, c'est l'année de la première tournée européenne, qui est l'occasion de présenter le quatrième album du groupe We Free Again featuring Apple Gabriel (Israel Vibration) & Don Carlos. Groundation fait de plus en plus parler et 2005 est l'année de la consécration. La tournée estivale est très dense, et surtout prestigieuse : Groundation est en effet à l'affiche des plus grands festivals européens aux côtés de pointures du reggae tels que Steel Pulse, Israel Vibration, Toots & The Maytals, Gladiators, Gentleman etc. Le 15 janvier 2006 voit la sortie américaine de Dub Wars (chez On the corner / Nocturne), le premier album Dub de Groundation. On y retrouve les titres de Dragon War plus les nouvellles versions dub issues de l'album We Free Again.

 
 
Fermer