css gallery
12 artistes trouvés
 
 
 
Retour à la liste

MARC LAVOINE


Marc Lavoine est né en 1962, à Longjumeau, dans l'Essonne. Il grandit au sein d'une famille marquée par le militantisme communiste. Ses parents sont passionnés de jazz, et son frère ainé de cinq ans, est un grand fan de Jacques Dutronc, mais également des Rolling Stones. Il évolue donc dans un contexte familial où l'amour de l'Art est présent, la peinture, la musique, le cinéma, l'expression. Il quitte les cours à l'âge de quinze ans, et rejoint une troupe de théâtre amateur de la rue Chabrol à Paris. Puis il exerce l'emploi de placeur à l' Olympia. Là, il apprendra son métier en observant divers artistes lors des répétitions, comme Charles Aznavour, Barbara, ou encore Yves Montand. Par l'intermédiaire de Patricia Coquatrix, il rencontre la productrice Florence Aboulker, qui le présente à son fils, directeur artistique chez Barclay. Ainsi Marc Lavoine se retrouve à chanter dans le groupe de hard-rock lyonnais : "Your Vice", incité par Fabrice Aboulker. Première tentative musicale manquée. En 1983, il revient à la chanson, et forme avec Fabrice Aboulker un tandem fructueux qui marquera sa carrière pendant plus de dix ans. En 1984/85, il sort son tout premier album éponyme "Marc Lavoine" avec Fabrice Aboulker, son compositeur. L'album s'impose rapidement au public. S'enchaîneront successivement les tubes comme "Pour une biguine avec toi', "le Parking Des Anges", "Les Yeux Revolver", "Bascule avec Moi". Il se produit sur la scène de l'Olympia où il chante trois chansons en première partie de Jairo. Il poursuit également sa carrière d'acteur en obtenant un rôle secondaire dans "Frankenstein 90". En 1987, il enregistre un duo avec la chanteuse des Rita Mitsouko : "Qu'est-ce que t'es belle". Du 19 au 22 novembre, il s'installe sur la scène de La Cigale. Cette série de concerts sera suivi par la sortie d'un "live" certifié disque d'or. Sortie de l'album "Fabriqué". En 1989, après une année sabbatique passée à Los Angeles en compagnie de Fabrice Aboulker, Marc Lavoine sort son troisième album. "Les Amours du dimanche" qui se vend à 300 000 exemplaires, et devient disque de platine. En 1991, c'est la sortie de l'album "Paris", dont la chanson éponyme et fort poétique obtient un grand succès. Deux ans plus tard, il sort l'album "Faux Rêveur" et affirme de plus en plus sa personnalité artistique. Il joue ensuite un rôle dans un film de Claude Chabrol : "L'Enfer", avec Emmanuelle Béart et François Cluzet. En 1996, il présente l'album "Lavoine Matic" et de son single "C'est ça la France". Il tourne "Vice Vertu, vice versa", un téléfilm diffusé sur Canal+. Un an plus tard, le vidéo clip de la chanson "C'est ça la France" reçoit une Victoire de la Musique. En 2000, Marc Lavoine apparait dans le téléfilm "Dans la Gueule du loup". Il fait également une apparition dans "Déception", un film américain de Max Fisher. En 2001, pour la première fois, Marc Lavoine enregistre un album accompagné par un orchestre philharmonique. Il signe chez Universal. S'en suivent des duos avec Claire Keim et Cristina Marocco, ou encore Souad Massi. L'album "Marc Lavoine" atteint les 800 000 exemplaires. Il joue son propre rôle dans "Ma femme est une actrice". L'année suivante, il enchaine une tournée de 190 dates, et se produit sur la scène de l'Olympia. En même année, il crée son association Le Papotin, (d'après son journal Le Papotin) avec l'intention d'aider les enfants autistes. Le nouvel album "L'heure d'été" sort en 2005 et est vendu à environ 600 000 exemplaires. Il enchaine une tournée de près de 100 dates, en passant par le Zénith de Paris. En 2007, cest la sortie des albums "Les Duos de Marc" et "Les Solos de Marc", puis de l'album "La collection de Marc". Il tourne "Le Coeur des hommes 2" de Marc Esposito, et tient le rôle principal de Valentin dans "Si c'était lui" de Anne Marie Etienne, où il donne la réplique à Carole Bouquet.

 
 
 
 
 
 
Fermer